Les bonnes pratiques

Le Géoparc des Bauges, un territoire vivant
où cohabite activités économique, pastorale, sportive

 

 

L’Euro Trail de la Féclaz se déroule sur le Géoparc des Bauges,
un lieu d’une richesse exceptionnelle où cohabite de nombreuses activités toutes necessaires à l’équilibre du territoire.

Les actions mises en place par l’organisation

En tant qu’organisateur, il nous apparait primordial que les acteurs locaux soient parties prenantes et bénéficient des retombées liés à l’évènement.
Nous appliquons ce principe à toutes les étapes de la construction du projet : co-construction des parcours avec les différents acteurs locaux, implication des socio professionnels locaux dans l’organisation, mise en avant du terroir et des produits locaux…

Nous portons également une attention particulière à la limitation de l’impact écologique de notre course : prise en compte des zones sensibles, charte de balisage spécifique en utilisant par exemple du matériel réutilisable, limitation des déchets…

 

Des bonnes pratiques à adopter en tant que pratiquant

En tant que pratiquant de sports de nature, vous avez également votre rôle à jouer pour faire vivre et protéger l’éco-système local!
Des gestes aussi simples que refermer des barrières, rester sur les chemins balisés, ramener vos déchets… sont encores trop souvent oubliés

Le Géoparc des Bauges, acteur incontournable du développement maitrisé du territoire, a identifié 2 principales zones où l’adoption de ces gestes et bonnes pratiques est le garant d’une cohabitation apaisée : les zones forestières ainsi que les alpages.

Focus sur les zones forestières

Les zones forestières sont des lieux où se côtoient vie sauvage, pratiques de loisirs et activités économiques, chacune étant nécessaire au bon équilibre du massif.

Afin d’en connaitre un peu plus la dessus, vous pouvez télécharger le dépliant spécifique ci dessous ou visionner le film

Focus sur les alpages

C’est quoi un alpage ?
Les alpages sont des pâturages d’altitude utilisés par les éleveur(se)s et berger(e)s, le plus souvent locataires du site durant la saison estivale. Le pâturage des zones d’alpages est essentiel aux éleveurs.

Il leur permet de nourrir les animaux pendant la saison estivale et de garder l’herbe d’en bas pour faire les foins. Effectivement, en complément des alpages, les éleveurs utilisent aussi des prairies de plus basses altitudes entre les villages et les alpages.

Ces prés sont pâturés par des troupeaux ou bien fauchés pour produire du foin pour l’hiver. La présence des troupeaux pour manger l’herbe des alpages assure également l’entretien de ces espaces, et son ouverture, nous permettant ainsi de profiter de magnifiques panoramas sur les massifs des Bauges !

« La montagne…Respect ! »
Afin de profiter au mieux de ces paysages emblématiques de nos montagnes, le Géoparc des Bauges vous rappelle avec ces messages quelques règles de conduite essentielles pour que vos randonnées et promenades se déroulent au mieux et respectent le travail des éleveur(se)s et berger(e)s, ainsi que leurs troupeaux.

Quels sont les réflexes à avoir ?

Ces quelques réflexes permettent de partager ensemble l’alpage tout en profitant des beaux sentiers de randonnée !

ON REFERME LA PORTE DERRIERE NOUS

Les alpages et les prairies sont des lieux de travail à respecter en veillant tout d’abord à bien laisser les clôtures en place
après votre passage. Un geste simple et quotidien, fermer la porte derrière vous pour que le parc reste clos !
Bien souvent, vous trouverez des équipements facilitant votre entrée et sortie dans l’aire du parc, poignée, chicane ou
passage canadien.

EAU

Les équipements présents sur les alpages ou dans les prés sont nécessaires aux animaux. Vous croiserez surement des
abreuvoirs ou des réserves d’eau. Ces installations sont indispensables au bien-être des animaux, veillez à ne pas souiller
l’eau en vous lavant les mains ou quoi que ce soit d’autres… Pensez aux animaux qui vont boire derrière ! N’oubliez pas
que l’eau est une ressource rare, surtout en été. Elle doit être partagée entre les animaux et les randonneurs, ne la
gaspillez pas ! Et soyez prévoyant, apportez votre gourde !

RESTEZ SUR LES CHEMINS

Les alpages sont une ressource alimentaire indispensable aux troupeaux. L’herbe et les fleurs qui y poussent sont leur
alimentation.
Les prairies sont des milieux sensibles à l’érosion et les très nombreux passages des randonneurs hors sentiers engendrent
une dégradation importante de certains secteurs. Ce phénomène s’accentue davantage dans les zones d’altitude telles
que les alpages. Préférez donc toujours le tracé du sentier plutôt que les raccourcis. De même, avant d’installer votre
tente, assurez-vous que vous ne dérangez pas le troupeau et demander au berger où la poser.
Vous croiserez sûrement les troupeaux qui broutent, ruminent ou se reposent. Pour ne pas les déranger ou les effrayer,
ralentissez à leur approche et évitez les gestes brusques. Vous pouvez les contourner tranquillement, sans crier.

CHIENS

Les chiens domestiques peuvent effrayer les troupeaux, perturber le travail des chiens de conduite, voire provoquer des
réactions agressives des chiens de protection « patous » (pour qui le chien est une menace au même titre que le loup).
Le rôle du patou est de protéger le troupeau face aux attaques de prédateurs. Ces chiens peuvent aussi percevoir votre
présence comme une intrusion. Gardez vos distances avec le troupeau et contournez-le largement.

Dans le Massif des Bauges, certains alpages sont également interdits aux chiens sur la période estivale, renseignez-vous
auprès des offices de tourisme avant votre sortie en montagne. Lorsque les chiens sont acceptés, gardez-les en laisse.

Liens utiles

- Mentions légales et politique de confidentialité
- Règlement
- Les bonnes pratiques
- Contact